fbpx

SEO Onpage : L’anatomie d’une page parfaite. Le guide ultime

Vitor lopes
Vitor lopes

Si vous commencez à lire cet article, c’est que vous avez déjà compris les enjeux du référencement naturel (SEO)

Celui-ci peut en effet vous aider à promouvoir efficacement votre activité.

Toutefois, remporter la bataille du référencement naturel suppose de bien comprendre ses bonnes pratiques : découvrez-les sans plus attendre dans ce guide ultime du SEO onpage. On vous donne les principales astuces afin de comprendre comment optimiser le SEO de votre site.

Bonne pratique n° 1 : soignez les URL de vos pages

Lorsqu’ils souhaitent optimiser leurs pages pour le référencement naturel, la plupart des propriétaires de sites web se concentrent principalement sur leurs contenus. Pourtant, de nombreux micro-contenus pourront vous aider à vous démarquer et à remporter la bataille de la visibilité sur le web.

C’est notamment le cas des balises meta, mais aussi des URL :
Comment ces dernières sont-elles construites ?

L’adresse web de vos pages devrait contenir les principaux mots-clés associés à la thématique traitée pour obtenir les meilleures positions sur les moteurs de recherche.

Veillez également à bannir les termes anglophones et autres suites de chiffres qui peuvent apparaître dans l’URL de vos billets de blog ou de vos fiches produits.

Bonne pratique n° 2 : optimisez vos balises meta

Parmi les micro-contenus qui gagnent à être optimisés pour le SEO, les balises meta figurent en bonne place. Elles sont au nombre de deux : la balise meta title correspond au titre qui s’affiche en bleu dans les résultats fournis par Google, tandis que la balise meta description correspond au résumé qui s’affiche juste en dessous. Là encore, vous aurez tout intérêt à insérer vos mots-clés principaux et secondaires en veillant à les diversifier.

Vous devrez également respecter un nombre de caractères maximum pour que vos balises s’affichent correctement sur les pages de résultats des moteurs de recherche, comptez :

  • 40 à 60 caractères pour la balise title
  • 140 à 160 caractères pour la balise meta description.

Bonne pratique n° 3 : structurez efficacement vos pages web

Vous l’avez peut-être remarqué vous-même en lisant vos articles de blog préférés : la lecture sur écran diffère sensiblement de la lecture sur papier !

Des études d’eye tracking, qui visent à analyser la façon dont nos yeux se déplacent sur un écran pour lire son contenu, démontrent que la lecture numérique n’est pas linéaire. A

u contraire, un internaute cherchera d’abord à comprendre la structure de la page qu’il lit avant de se plonger plus profondément dans son contenu.

C’est pourquoi vous devrez veiller à structurer chacune de vos pages en utilisant les balises Hn : cet effort se révèlera indispensable pour vos contenus les plus longs.

Soignez votre titre principal, mais aussi vos différents sous-titres pour faciliter la lecture.

Pensez également à intégrer vos mots-clés principaux dans ces contenus stratégiques. De cette façon, vous optimiserez l’expérience utilisateur tout en améliorant vos chances d’être bien classé par les moteurs de recherche.

Bonne pratique n° 4 : rédigez un chapô attractif

L’introduction de vos contenus web, qu’il s’agisse d’un article de blog ou d’une page de vente, joue un rôle décisif dans le comportement de l’internaute. Pour le séduire, vous devrez capter son attention dès les premiers mots : dans le cas contraire, il n’hésitera pas à se tourner vers une page concurrente plus attractive.

Pensez storytelling et copywriting pour optimiser n’importe quel chapô ! Par ailleurs, la plupart des spécialistes SEO recommandent d’insérer un mot-clé principal dès la première phrase de vos contenus pour qu’ils soient bien positionnés sur Google.

Bonne pratique n° 5 : adoptez un design responsive

Le responsive design, ça vous parle ? Les nouveaux usages des internautes ont transformé en profondeur la façon dont les moteurs de recherche analysent votre site, Google en tête.

Désormais, les bots d’indexation se fondent en priorité sur l’affichage mobile de vos pages pour les positionner : il est donc essentiel d’adopter un webdesign qui s’adaptera aussi bien à l’écran d’un ordinateur qu’à celui d’un smartphone ou d’une tablette.

C’est là que la magie du responsive design entre en jeu : la plupart des thèmes récents intègrent cette fonctionnalité essentielle.

Vous devrez toutefois vérifier l’affichage de vos pages sur tous types de supports pour les optimiser si cela s’avère nécessaire.

Bonne pratique n° 6 : vérifiez la qualité de vos liens

L’optimisation des liens fait partie des principaux axes stratégiques du référencement naturel.

Qu’ils soient sortants (vers un site web tiers) ou internes, les liens que vous publiez sur votre site web conditionnent en partie son positionnement sur les moteurs de recherche. Mais comment les optimiser en fonction de leur nature ?

Comment optimiser les liens sortants pour le SEO de son site internet ?

Les liens sortants correspondent aux liens qui renvoient les internautes vers la page d’un site tiers. Ils peuvent poursuivre des objectifs différents, mais toujours complémentaires : en plus de fournir un supplément d’information aux internautes et de leur proposer une piste d’approfondissement, ils peuvent également participer à votre stratégie de netlinking. Toutefois, vous devrez porter une attention toute particulière à la qualité de ces liens pour qu’ils contribuent efficacement au référencement de vos pages.

Privilégiez, autant que possible, les liens qui dirigeront les internautes vers des sites d’autorité et des sites institutionnels.

N’oubliez pas non plus de signaler la publication de ces liens aux propriétaires des sites tiers : ces derniers pourraient bien vous retourner la faveur et vous offrir un précieux backlink (ou lien entrant) !

Comment optimiser les liens internes pour le référencement ?

Peu de propriétaires de sites web pensent à exploiter le potentiel du maillage interne pour optimiser leur référencement naturel.

Pourtant, ces liens internes qui dirigent les internautes d’une page à l’autre de votre propre site peuvent jouer un rôle important : ils fournissent des points d’accès aux moteurs de recherche tels qu Google lorsqu’ils indexent vos contenus.

Pensez vos liens internes comme des ponts, qui relieront plus ou moins efficacement vos pages !

Ils contribueront directement à augmenter le temps passé par les internautes sur votre site, tout en facilitant le travail d’indexation des bots.

Vérifiez la cohérence de ces liens, et n’oubliez pas d’en optimiser les ancres (c’est-à-dire les mots sur lesquels vous les insérez) : idéalement, ces dernières comporteront des mots-clés pertinents.

Bonne pratique n° 7 : mesurez la vitesse de chargement de vos pages

Si certains critères SEO concernent les différents contenus de votre site, d’autres portent plutôt sur ses paramètres techniques. Et s’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait probablement la vitesse de chargement de vos pages. Pourquoi ? Parce que les moteurs de recherche mesurent eux-mêmes ce temps de chargement pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible aux internautes.

Vous devrez donc tout mettre en œuvre pour la réduire au minimum vital, en installant un système de cache ou encore en compressant vos contenus multimédias.

Bonne pratique n° 8 : placez vos mots-clés de façon stratégique

Si le choix des bons mots-clés s’avère fondamental dans toute stratégie SEO, leur placement conditionnera aussi l’efficacité de vos efforts.

Vous devrez donc les intégrer intelligemment dans l’ensemble de vos contenus et micro-contenus, des balises meta aux titres et sous-titres de vos pages en passant par les ancres de vos liens.

N’hésitez pas non plus à valoriser vos principaux mots-clés en adoptant une mise en page adaptée (caractères gras, listes à puces) ou en proposant un glossaire sur une page dédiée, idéal pour renforcer le maillage interne de votre site tout en produisant du contenu parfaitement optimisé.

Bonne pratique n° 9 : valorisez vos contenus multimédias

Les contenus multimédias (images, vidéos) occupent une place de plus en plus importante sur le web. Attractifs pour les internautes, ils peuvent aussi le devenir pour les moteurs de recherche comme Google ou Bing. Vous devrez toutefois les optimiser comme vous le feriez pour un contenu texte : mais comment s’y prendre ?

Comment bien référencer une image pour le référencement naturel ?

Les images que vous publiez sur vos pages comportent un certain nombre de micro-contenus que vous pourrez facilement optimiser.

Mais vous devrez commencer par les compresser pour qu’elles n’entravent pas l’affichage de votre site ! Ensuite, penchez-vous sur le nom du fichier : celui-ci devrait comporter au moins un mot-clé pertinent au regard du contenu concerné.

Pensez également à renseigner la balise alt, en intégrant un nouveau mot-clé, qui fournira une information à l’internaute qui ne peut pas accéder à l’image associée.

Vous pourrez enfin renforcer l’optimisation de vos images en les accompagnant d’une légende pertinente, qui pourra être ludique ou tout simplement informative.

Comment optimiser une vidéo pour le SEO ?

Les règles d’or pour optimiser une vidéo ressemblent sensiblement à celles d’une image. Là encore, vous devrez veiller à ce que le poids de vos vidéos ne ralentisse pas le chargement de vos pages : celui-ci devrait toujours s’effectuer le plus rapidement possible.

Vous gagnerez également à optimiser la balise alt associée, en plaçant un mot-clé principal ou secondaire, ainsi que le nom du fichier. Le tour est joué !

Bonne pratique n° 10 : favorisez le partage sur les réseaux sociaux

S’il ne s’agit pas d’une technique SEO à proprement parler, celle-ci vous aidera sans doute à gagner en visibilité et à accroître le trafic sur vos pages. Avez-vous pensé à insérer des boutons de partage social sur vos articles de blog, vos fiches produits et même vos pages de vente ?

Faciles à mettre en place sur n’importe quel CMS (content management system), ces boutons permettront aux internautes de partager et de promouvoir eux-mêmes vos différents contenus : un véritable must-have si vous souhaitez exploiter le potentiel viral des réseaux sociaux dans le cadre de votre stratégie de référencement.

Bonne pratique n° 11 : exploitez pleinement le potentiel des synonymes

Tout au long de ce guide SEO, nous avons souligné l’importance d’insérer des mots-clés de façon stratégique dans vos pages.

Toutefois, ces derniers devront être suffisamment variés pour enrichir l’aspect sémantique de vos contenus et leur offrir le meilleur référencement naturel possible.

N’hésitez pas à vous munir d’un dictionnaire de synonymes (ou à en consulter un en ligne) lorsque vous rédigez vos titres et sous-titres, mais aussi les paragraphes de vos différents contenus !

Cet outil vous permettra de créer de véritables cocons sémantiques sur votre site, indispensables pour se faire repérer par les moteurs de recherche (et donc les internautes).

Bonne pratique n° 12 : téléchargez une checklist récapitulative !

Les bonnes pratiques du référencement onpage sont nombreuses et peuvent paraître complexes aux yeux des non spécialistes : nous en avons bien conscience. C’est pourquoi nous vous proposons une checklist sous forme d’infographie, à télécharger gratuitement, pour que vous puissiez travailler en toute sérénité sur le référencement de vos pages.

SEO onpage : s’il ne fallait retenir qu’une règle d’or

Dans ce guide, que nous avons voulu le plus complet possible, nous vous présentons une grande variété de techniques SEO destinées à améliorer le positionnement de vos pages. Toutefois, vous devrez toujours garder à l’esprit que chaque page et chaque site sont uniques : il ne sera donc pas toujours nécessaire de suivre cette liste de bonnes pratiques de manière exhaustive.

Vous devrez toujours adapter votre stratégie de référencement naturel à votre activité en ligne, ainsi qu’à la nature de vos contenus : une fiche produit ne se référence pas tout à fait comme une landing page ou un billet de blog !

N’hésitez pas à piocher, parmi ces conseils, ceux qui vous aideront véritablement à améliorer vos contenus existants sans vous laisser distraire par des techniques superflues. Inutile de créer des vidéos pour le simple plaisir de les optimiser : vous gagnerez plutôt à améliorer l’existant !

Référencement onpage : nos conseils pour aller plus loin

Si cet article vous expose les principales stratégies SEO à retenir pour bien référencer vos pages, d’autres techniques pourront vous aider à aller plus loin. C’est notamment le cas du netlinking, qui consiste à mener une véritable stratégie de liens pour booster la visibilité de votre site, ou des extensions SEO (comme Yoast sur WordPress) qui vous offriront des pistes personnalisées pour améliorer le référencement de chaque page.

Vous pourrez enfin faire appel à une équipe de spécialistes SEO pour concevoir un plan d’action personnalisé : n’hésitez pas à nous contacter pour nous présenter votre projet !

Vous l’aurez compris, le référencement onpage comprend une multitude de facteurs et de critères décisifs pour le positionnement de vos pages web.

Vous devrez toutefois articuler l’ensemble des techniques exposées dans ce guide autour d’une stratégie SEO globale, qui tiendra compte des spécificités de votre activité en ligne sans oublier votre cible marketing. En cas de doute, pensez cohérence des contenus et qualité de l’expérience utilisateur : et en cas de besoin, n’hésitez pas à faire appel à l’expertise professionnelle d’une agence comme abcmedia.ch pour améliorer votre classement sur les moteurs de recherche et optimiser votre trafic web !

Vitor lopes
Vitor lopes
Entrepreneur depuis 20 ans, je me suis intéressé au nouvelles technologies très tôt et mes premiers sites ont été codés sur bloc notes :-) Fondateur de l’agence abcmedia.ch, je suis votre premier contact et je vous accompagne avec mon équipe tout au long de votre projet pour cibler vos besoins et vous fournir l’outil digital qui vous correspond.
Exprimez-vous!
Contactez-nous
  • +41 32 924 43 02
Top