fbpx

Définition de l’inboud marketing

La stratégie d’inbound marketing est une méthode qui vise à attirer les clients vers l’entreprise avec leur consentement.

Pour cela, l’entreprise s’appuie sur des actions offline et digitales. Pour y parvenir, l’entreprise rédige des contenus de qualité, pertinents, éducatifs, utiles et informatifs, permettant de répondre aux problématiques des internautes. Grâce à ces contenus, l’entreprise crée une relation de confiance avec ses futurs clients.

Les étapes fondamentales de l’inbound marketing

La stratégie inbound marketing se base sur 4 étapes essentielles.

Attirer : La première étape vise à attirer vers soi des internautes anonymes, en leur offrant des contenus qualifiés à travers des blog, SEO et réseaux sociaux.

Convertir : Ensuite, une fois que les visiteurs sont dans le site web, il est maintenant temps de convertir vos visiteurs en Leads. Durant cette phase, on mettra en place plusieurs leviers webmarketing, comme des call-to-actions, des landing pages, des livres blanc, etc. Cette deuxième étape se résume à récolter des informations à propos des visiteurs.

Conclure: Puis, la troisième étape s’appelle « conclure » et consiste à convertir vos leads en clients. Pour ce faire, l’entreprise utilise du lead nurturing, lead scoring, workflows et e-mails.

Fidéliser:  Enfin, l’ultime étape se nomme « fidéliser » et se résume à la conversion des clients en clients ambassadeurs de la marque.

Les éléments indispensables de la stratégie d’inbound marketing

Hormis les 4 étapes antérieurement citées, une stratégie inbound marketing possède également 4 grands piliers.

La préparation d’une stratégie inbound marketing commence par la définition de buyer persona.

Le « buyer persona » se définit comme la représentation fictive du client idéal de l’entreprise. Cette étape est essentielle, car elle définit la personnalité et les caractéristiques de l’audience cible.

Ensuite, le deuxième pilier concerne la rédaction d’un contenu de qualité. Cet élément vise à accroître la notoriété et la visibilité du site web. Pour ce faire, on proposera des contenus de qualité sur plusieurs canaux.

L’optimisation du site web est le troisième pilier. L’entreprise doit offrir aux internautes des contenus de qualité et personnalisés. La marque offre également des formulaires et des call-to-action conçus spécialement pour le profil antérieurement décrit.

Le dernier pilier concerne le marketing automation. Ce pilier est vital, car il permet à l’entreprise d’adopter ses messages aux besoins de ses cibles. L’idée est de toujours personnaliser les offres données aux clients.


Les étapes pour réussir un projet inbound marketing

Une multitude de stratégies marketing existent, mais une seule stratégie vise à attirer des clients naturellement, grâce à un contenu de qualité : l’inbound marketing.

Pour réussir un projet en mettant en avant un contenu de qualité, il faut suivre un processus se composant de quelques étapes. Focus sur les étapes clés d’un projet inbound marketing.

La définition des objectifs

À l’instar de tous les projets digitaux, l’inbound marketing commence par la détermination des objectifs. Cette étape est importante, car elle permet à l’entreprise de définir une ligne d’attaque. Au cours de cette étape, l’entreprise doit réaliser un audit interne, pour connaître ses forces, ses faiblesses et le buyer persona.

Un audit externe est aussi indispensable, pour étudier les concurrents et l’environnement de la société.

Enfin, cette étape s’achève par la définition, proprement dite, des objectifs. Pour cela, appuyez-vous du concept SMART.

L’attraction des internautes

Maintenant que les objectifs sont fixés, il est temps de lancer l’aventure. Pour attirer les internautes sur le site internet, l’entreprise doit leur fournir un contenu de qualité et totalement adapté aux clients cibles. Pour y arriver, plusieurs techniques doivent être utilisées, tels que la recherche de mots-clés, les réseaux sociaux, le SEO et la création de contenu.

La transformation des visiteurs en leads

Une fois que les internautes ont visité votre site web, c’est le moment propice pour convertir les visiteurs en leads. Ce faisant, cette phase a également comme rôle de recueillir des informations personnelles concernant les visiteurs.

Pour cela, nombreux leviers webmarketing peuvent être employés, mais les plus importants sont les formulaires, les call-to-action, les pages de destination et les contacts.

La conversion des leads en clients

La troisième étape consiste à transformer les leads en clients, afin d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise et sa notoriété. Pour y parvenir, l’entreprise doit mettre en place une stratégie de conversion en utilisant des outils performants, comme le lead scoring, les workflows, les e-mails, etc.

La fidélisation des clients

L’étape ultime de l’inbound marketing concerne la fidélisation des clients.

Cette dernière phase est très importante, parce qu’elle coûte moins chère que la prospection des nouveaux clients. De plus, elle vise à convertir les clients de la marque en ambassadeurs de la marque, pour qu’ils fassent la promotion de l’entreprise. Pour cette phase, appuyez votre stratégie marketing par les outils suivants : les réseaux sociaux, le contenu, le parrainage et les newsletters.


Votre agence spécialisée en Inbound marketing

Envie d’attirer des clients, de façon naturelle sur votre site web, pour booster le chiffre d’affaires de votre entreprise ? L’inbound marketing est la solution pour votre problème ! Toutefois, en plus d’être chronophage, cette stratégie requiert des expériences et des expertises. Pas de panique, votre agence saura vous aider dans la mise en place d’une telle stratégie !

Votre agence, l’allié pour générer des leads

Actuellement, le mode de consommation des clients connait une grande tournure. À une autre époque, les clients acceptaient d’être dérangés par les appels incessants et les e-mails des commerciaux. C’est pour cette que l’inbound marketing ait le vent en poupe, car cette stratégie met les clients au cœur de toutes les actions.

Toutefois, l’implantation d’une stratégie d’inbound marketing est un métier. Grâce à une équipe de tonnerre, des outils performants et une grande expertise dans ce domaine votre agence webmarketing pourra vous guider tout au long de cette démarche.

Les éléments indispensables à la mise en place d’une stratégie d’inbound marketing par abcmedia.ch

L’agence inbound marketing abcmedia.ch est une équipe composée par des collaborateurs pluridisciplinaires. D’ailleurs, c’est l’une des principales forces de notre agence ! En outre, notre agence s’appuie également sur des éléments incontournables. Parmi ces éléments, les plus importants concernent la stratégie proprement dite, la rédaction de contenu, le marketing automation, l’analyse des tâches effectuées et l’amélioration continue.

Les outils employés par abcmedia.ch

Pour mener à bien la stratégie d’inbound marketing, nous disposons de divers outils stratégiques. L’outil le plus important est le buyer persona. Ensuite, pour améliorer la visibilité du site, on mets également en avant le référencement nature et payant. La mise en place d’un blog de qualité et captivant est également important, afin d’attirer l’attention des visiteurs. Mais, le SEO et le SEA sont aussi additionnés par un marketing sur les réseaux sociaux, pour atteindre davantage d’internaute. Afin de convertir les visiteurs en leads, on mettra en place des call-to-action, des landing pages et des formulaires.


Les buyers personas : le facteur clé de succès d’un projet d’inbound marketing

Le buyer persona est la reproduction semi-fictive du client idéal de l’entreprise. Sa création se base sur des données démographiques, des motivations, des facteurs psychologiques et des objectifs. Ce client fictif joue un rôle capital dans la mise en place d’une stratégie inbound marketing, car tous vos contenus lui sont destinés.

Buyer persona : qu’est-ce que c’est ?

Étant donné que les caractères d’un client sont uniques, votre buyer persona n’est pas l’image d’un unique client, c’est la reproduction de votre client idéal dans sa totalité. Son profil est complet et intègre ses données démographiques, sa situation familiale, sa vie professionnelle, ses problématiques, ses objectifs, ses centres d’intérêt, etc.

Malheureusement, rares sont les entreprises qui créent leur buyer persona avant de concevoir des contenus. En raison de cette erreur, nombreuses entreprises ne savent où elles vont et dans quelle direction elles se regarder.

D’ailleurs, comment connaître les produits préférés de vos prospects, sans prendre le temps de connaître le profil général de votre persona ?

Vous n’êtes pas encore convaincu de l’importance de la définition du buyer persona ?

L’intérêt du buyer persona

Toutes les activités réalisées par votre entreprise doivent tourner autour d’un élément clé : votre buyer persona. Ces activités concernent aussi bien la rédaction des contenus que le lancement des campagnes marketing. Idem pour la manière dont vos commerciaux communiquent avec vos clients et la création des nouveaux services et produits.

Créer votre buyer persona, c’est de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir une stratégie d’inbound marketing.

Comment définir vos buyer personas ?

Sachez que malheureusement, aucune recette toute faite n’existe pour mettre en place vos buyer personas.Définir vos cibles idéales est un long et complexe travail englobant plusieurs éléments.

De prime abord, il faut identifier le profil général des clients permettant à l’entreprise de réaliser les objectifs de rentabilité. Ensuite, vous devez mettre à la place des clients cibles et d’imaginer leurs objectifs, leurs challenges et leurs centres d’intérêt. Ces éléments sont essentiels pour susciter l’attention des visiteurs, de les rassurer, les convertir en leads et en clients. Au lieu de vous concentrer sur vos argumentaires et vos produits, canalisez vos moyens pour connaître les problématiques et les besoins des clients cibles pour les solutionner.

Pour récolter les données nécessaires pour identifier vos buyer personas, vous devez vous appuyer sur plusieurs méthodes. À cet effet, le mieux est d’étudier votre base de données, interviewer vos clients et questionner vos forces de vente. En effet, les commerciaux sont beaucoup plus proches de vos clients et connaissent leurs besoins et leurs problèmes.

N’oubliez pas aussi d’étudier le site web de votre premier concurrent.



4 raisons pour créer un calendrier éditorial

Certes, bloguer se résume à rédiger un article et le publier. En revanche, être un blogueur performant est tout un art et demande l’utilisation des outils pour assurer l’efficacité de votre communication.

Le calendrier éditorial figure parmi les principaux outils indispensables aussi bien pour un blogueur solo, que pour une équipe éditoriale.

Mais, qu’est-ce qu’un calendrier éditorial au juste ? Quels sont les intérêts de la création d’un planning rédactionnel ?

Réponses.

Calendrier éditorial : définition

Également nommé planning de publication, cet outil digital est essentiel pour administrer le planning de publication d’un blog et d’un site web.

Acteur important de la stratégie rédactionnelle d’un site web, le calendrier de contenu digital importe également sur d’autres plateformes, à l’image des réseaux sociaux et des newsletters.

Indispensable pour le travail en équipe, cet outil s’avère également avantageux pour les blogueurs solos.

En effet, il met en avant les publications antérieures et futures, tout en anticipant les deadlines des posts.

Un outil indispensable pour les blogueurs

La rédaction des articles est monnaie courante chez les blogueurs, exigeant l’utilisation d’un outil performant pour organiser facilement le contenu.

Ce problème est solutionné par la création d’un calendrier de publication, assurant l’efficacité de leur communication. Avec cet outil comme bras droit, ils éviteront de procrastiner : l’un des ennemis des rédacteurs.

Concernant l’organisation de travail de l’équipe éditoriale, elle est optimisée avec un tel outil. En effet, vous pouvez dorénavant connaitre les missions de tous vos collaborateurs, ainsi que la date de publication de leurs articles.

Un allié fidèle pour l’équipe éditoriale

La plupart des équipes éditoriales tombent souvent sous le charme du calendrier rédactionnel, grâce au gain de temps qu’il fournit. En anticipant les thématiques, chaque rédacteur connaît leur rôle dans l’atteinte des objectifs.

Le planning de publication ne concerne pas uniquement la rédaction des articles, mais impacte également sur l’aspect illustration.

En prévoyant en avance les illustrations, vous respecterez le deadline de publication de vos contenus, pour le plus grand plaisir de vos lecteurs.

Votre community manager tire également profit d’un calendrier éditorial, car il l’utilise pour anticiper les sujets à aborder avec votre communauté.

Un outil pour gérer efficacement la stratégie de contenu

Le calendrier rédactionnel expose une vision d’ensemble sur les données à délivrer à votre audience cible, les raisons et la date de ladite communication.

Cet outil impacte de près sur la structure du contenu à rédiger. Idem pour la fréquence de votre publication.

À titre d’informations, la publication sur les réseaux sociaux se doit d’être permanente, tandis que celle d’un site internet doit être régulière. Étant donné que le calendrier éditorial expose les publications passées, vous pouvez les remettre au gout du jour pour créer des buzz, au moment opportun.

Un outil à mille et une missions

Selon le type de calendrier éditorial utilisé, cet outil prend en charge plusieurs responsabilités. De prime abord, sa principale mission est de planifier les contenus. À cet effet, il aide les équipes à prendre une décision, à fixer les travaux prioritaires et à cueillir des informations.

Le calendrier de publication porte également une autre casquette : celle du tableau de bord. En outre, cet outil permet également aux chefs de publicité d’avoir rapidement et facilement les informations nécessaires concernant les sujets à aborder.

Enfin, le calendrier de contenu digital assure la gestion d’une collaboration d’un réseau rédactionnel.


Les 5 piliers pour mettre en place une stratégie d’inbound rentable

Bien plus qu’une mode en vogue, l’inbound marketing est vraiment une stratégie efficace, à condition bien sûr de savoir comment l’implanter. Pour tirer le maximum de profit de la stratégie d’inbound marketing, il est essentiel de comprendre son principe de fonctionnement, de définir des objectifs SMART, de créer vos buyer personas, de comprendre le buyer’s Journey et de mettre en avant la stratégie de contenu. Zoom sur les 5 piliers de la stratégie d’inbound.

Les étapes de l’inbound marketing

L’inbound marketing vise à attirer des visiteurs sur votre site web via la diffusion des contenus pertinents répondant à leur problématique. Une fois arrivé sur votre site internet, un ensemble de technique sera employée pour transformer les visiteurs inconnus en clients fidèles. La stratégie d’inbound marketing se compose de 4 étapes-clés :

  • Attirer les inconnus à visiter votre site internet, en mettant des articles de blog sur votre site internet et sur vos réseaux sociaux.
  • Convertir vos visiteurs en leads, en vous appuyant sur les outils suivants : call-to-action, landing pages et formulaires.
  • Convertir vos leads en clients, grâce à la segmentation des contacts, la stratégie d’emailing et le marketing automation.
  • Fidéliser les clients, en leur offrant des contenus adaptés à leur état d’esprit.

Les objectifs SMART

À l’instar de toutes les stratégies marketing, l’inbound marketing commence également par l’élaboration des objectifs du projet. Cette étape définit la direction de votre projet. Pour cela, l’idéal est de définir des objectifs SMART. Autrement dit, vos objectifs doivent être spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel.

Le buyer personas

Le buyer personas est la représentation fictive de votre cible idéale. La définition du buyer persona influe sur la réussite de votre stratégie d’inbound marketing. D’ailleurs, comment pouvez-vous créer des contenus personnalisés, sans prendre le temps de définir la cible à qui ils se destinent ? Étant donné que tous vos contenus seront adressés à votre buyer persona, il serait dommage de bâcler la définition de celui-ci.

Le parcours d’acheteur

Le parcours d’acheteur est le parcours qu’un client suit pour connaître sa problématique, trouver les informations pour la résoudre, les comparer et choisir la meilleure offre. La prise en considération du buyer’s Journey est capitale dans l’inbound marketing, car les besoins des clients cibles varient en fonction de leur positionnement dans ce parcours.

Le contenu

Le contenu est le cœur de l’inbound marketing, c’est l’unique intermédiaire entre les clients et l’entreprise. D’ailleurs, c’est via le contenu que vous pouvez attirer les clients sur votre site web et de le guider tout au long de son parcours client. De ce fait, pour réussir une stratégie d’inbound marketing, vous devez prendre le temps de créer un contenu pertinent, unique et totalement adapté à la mat


Les secrets pour créer un calendrier éditorial efficace

Vous l’avez sûrement attendu maintes fois : le calendrier éditorial est l’élément-clé de la réussite d’une communication digitale. Cet outil facilite la rédaction des contenus, vous permettant également d’avoir des excellents résultats, via un rythme de publication périodique. Mais, pour tirer profit d’un tel outil, il est essentiel de prendre du temps pour créer un planning éditorial. Avec les éléments suivants, vous aurez toutes les cartes en main !

Les informations essentielles à insérer dans un calendrier éditorial

Un calendrier éditorial, digne de ce nom, doit se constituer de plusieurs éléments. Ces informations changent en fonction du degré de complexité de votre contexte et vos besoins personnels. Parmi les principales informations à mettre dans un planning de publication, citons :

  • L’auteur du contenu pour connaître les tâches réalisées par tous les membres de l’équipes.
  • Les dates : le deadline de l’article pour le rédacteur et la date butoir de publication.
  • Le buyer persona
  • L’objectif, le titre du contenu, les mots-clés,
  • La catégorie du contenu
  • Les règles relatives à chaque catégorie
  • Les contenus secondaires : photo, vidéo, illustration.

Les principales étapes pour créer un planning éditorial

Pour mener à bien la création d’un calendrier éditorial efficace, il est indispensable de suivre un processus bien défini. Généralement, la création d’un planning de publication se fait en 6 étapes :

  • Définir les objectifs : chaque projet digital commence toujours par la définition des objectifs. La création d’un calendrier rédactionnel n’est pas une exception. À cet effet, l’idéal est d’utiliser le schéma SMART.
  • Étudier les buyer persona : Une fois les objectifs fixés, passons maintenant à l’étape suivante : l’étude des buyer persona. Pour cela, débutez par créer vos buyer persona en identifiant ses caractéristiques propres et ses habitudes de consommation.
  • Analyser le parcours client : À chaque stade du buyer’s Journey, les besoins de vos buyer persona, en termes de contenu, évolue. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de tenir compte du buyer’s Journey pendant la création de votre calendrier éditorial. De cette façon, vos contenus seront destinés aux bonnes cibles, et publiés au moment opportun.
  • Définir le contenu : Après votre brainstorming, vous avez recueilli plusieurs sujets et thèmes à traiter. Il suffit de bien préciser les caractéristiques de vos contenus.
  • Planifier la publication des contenus : À ce stade du parcours, il faut donner une date butoir pour chaque contenu, pour assurer la régularité des publications sur votre site web.
  • Réajuster le calendrier éditorial : Certes, le planning éditorial est votre feuille de route, mais il a besoin d’un réajustement, en fonction des situations vécues.

Les principaux outils pour concevoir un calendrier éditorial

Une panoplie d’outils existe sur la toile pour créer un planning de publication, mais trois outils se démarquent plus. La plupart des blogueurs utilisent Excel pour et Google Sheet pour créer leur calendrier éditorial. Pourquoi ? En plus d’être gratuit, ces outils sont intuitifs et à la portée de tout le monde.

Hormis Excel, Trello est également très prisé par les équipes éditoriales. En effet, cet outil met en évidence les contenus, les tâches à effectuer, les travaux en cours et les projets terminés. De plus, il autorise la communication entre les rédacteurs, via les commentaires.

Enfin, le dernier outil en vogue est Google Calendar. En plus d’émettre des alertes de rendez-vous, cet instrument permet également la création d’un planning éditorial.


La création d’une ligne éditoriale : le domaine d’expertise d’une agence

Le content marketing fait partie des stratégies-clés d’une entreprise pour optimiser sa communication. Quand il est question de contenu en ligne, « sortir du lot » est le maître mot. Parmi les millions de contenus sortis chaque jour, votre contenu doit se démarquer des autres et taper l’œil de vos buyer persona.

À cet effet, la création d’une ligne éditoriale est une halte impérative, pour mener à bien votre mission. Mais, qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ? Doit-on recourir au service d’une agence pour en élaborer ? Quelles sont les étapes-clés suivies par une agence pour créer une ligne éditoriale ? Éléments de réponse.

La ligne éditoriale : le fil conducteur du content marketing

La stratégie du marketing de contenu a le vent en poupe, car il permet à une entreprise de générer du trafic, de convertir les leads en clients et de fidéliser les clients actuels. Mais, pour jouer son rôle, le content marketing se base sur plusieurs éléments, dont la ligne éditoriale.

Pour mettre en avant une image d’expert, il est indispensable de fournir à vos lecteurs un contenu qualitatif. Or, cette mission n’est possible qu’après la définition de votre ligne éditoriale. La ligne éditoriale réunit les normes et les règles à suivre pour créer un contenu de qualité. En effet, qu’importe la plateforme utilisée : blog, réseaux sociaux, site web, la technique de rédaction reste toujours la pièce maîtresse pour assurer votre réussite.

Pour mettre en place un content marketing efficace, écrire du contenu captivant n’est plus suffisant. Vous devez impérativement connaître vos buyer persona et leur parcours client, tout en ayant un cadre rédactionnel bien défini. Ces tâches sont assurées par la ligne éditoriale.

Pourquoi recourir aux aides d’une agence pour élaborer une ligne éditoriale ?

Le content marketing se trouve dorénavant sous les feux des projecteurs. L’aide d’une agence est essentielle pour tirer profit de cette opportunité. Avec une agence comme alliée, vous bénéficieriez d’une ligne éditoriale personnalisée, originale et qui épouse la valeur et la mission de votre entreprise.

En outre, sans l’aide d’une agence, la définition de vos buyer persona sera une tâche compliquée et chronophage. Grâce à une équipe pluridisciplinaire, l’agence détient toutes les qualités et les compétences pour faciliter cette tâche.

De plus, une agence ne se contente pas d’élaborer uniquement une ligne éditoriale, elle vous offrira une stratégie commerciale. Son but est d’attirer des visiteurs sur votre site internet, via un contenu adapté à leur buyer’s Journey. De cette façon, vous ferez d’une pierre deux coups. Enfin, sans évoquer leur expertise dans le domaine, votre entreprise pourra également développer son image de marque, si elle décide de confier les rênes de l’élaboration d’une ligne éditoriale à une agence.

Les étapes-clés suivies par une agence pour élaborer une ligne éditoriale

Véritable noyau du content marketing, la création d’une ligne éditoriale est la tasse de thé d’une agence. Mais, quelles sont les étapes pour créer une telle stratégie ? L’élaboration d’une ligne éditoriale par une agence commence par la définition des objectifs du projet. Sans objectif clair et précis, vous ne savez pas dans quelle direction aller !

La détermination des objectifs est suivie par la création de vos buyer persona. Cette étape est primordiale, car tous vos contenus s’adressent à une seule cible : votre buyer persona. Une fois cette étape achevée, il est l’heure de définir le buyer’s Journey. Ces étapes permettent à l’agence de lister les différentes thématiques à insérer dans votre ligne éditoriale. L’étape finale de ce projet digital consiste à créer votre planning éditorial, pour assurer la régularité de vos publications.


Objectifs SMART : la méthode pour réussir votre stratégie marketing

Au cours de la vie de l’entreprise, elle doit fixer des tonnes d’objectifs dans tous les domaines, aussi bien commercial, management que marketing. Sans objectifs clairs, vous n’avez aucun outil pour prouver votre performance, rester focus sur votre but et vous pousser continuellement.

Pour fixer des objectifs, rien ne vaut l’efficacité de la méthode SMART ? Un acronyme composé de 5 leviers : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel, cette méthode assure la réussite de votre stratégie marketing.

Mais, qu’est-ce que la méthode SMART ? Quels sont ses atouts ? Comment la fixer ? Réponses.

Tout savoir sur la méthode SMART

Une approche de management, la méthode SMART se résume à fixer des objectifs quantitatifs et qualitatifs sur un délai prédéterminé. Ce management par objectifs a vu le jour en 1954, par le théoricien Peter F. Drucker.

Ce consultant en management d’entreprise a aussi insisté sur l’intérêt des responsabilités des collaborateurs dans la fixation des objectifs. Selon ses dires, le rôle des travailleurs permet de mesurer la performance de l’entreprise.

Même si Peter F. Drucker a mis la lumière sur l’approche SMART, le monde du management doit l’acronyme SMART à George T. Doran. Ce professeur en management a publié un article appelé « There’s a S.M.A.R.T. way to write management’s goals and objectives » en 1980.

Les avantages de la méthodologie SMART

Parmi les différentes tâches d’un marketeur, la définition des objectifs est l’une des plus ardues. En effet, cet expert doit fixer des objectifs ambitieux, tout en restant dans la limite du raisonnable, pour qu’ils soient atteignables et réalistes. Voilà pourquoi la méthode SMART est un grand allié des marketeurs.

Avec la méthodologie SMART comme partenaire, personne ne serait plus obligé de viser des objectifs au hasard. De plus, votre équipe marketing sera beaucoup plus concentrée et performante pour atteindre efficacement les objectifs.

La méthodologie SMART peut également être employée pour viser des objectifs journaliers, mensuels, trimestriels, annuels, à la fois chiffrables et réalistes. De plus, elle vous donnera le carburant nécessaire pour rester motiver tout au long de la course. En plus d’être un carburant, la méthode SMART joue également le rôle de carte, pour vous aider à mettre en place un véritable plan d’action.

Comment fixer un objectif SMART ?

Depuis des décennies, la réputation de la méthode SMART n’est jamais entachée et, pour cause, elle est efficace et performante, à condition de bien le fixer. Pour fixer un objectif SMART, il faut utiliser les 5 leviers suivants :

  • Spécifique : définir un but pertinent par rapport à son champ de compétence, et simple pour être compris par l’ensemble de l’équipe.
  • Mesurable : toujours chiffrer les retombées espérées pour mesurer l’avancement du projet, tout en gardant l’engagement de l’équipe.
  • Atteignable : assigner un objectif à la portée de l’entreprise. Souvenez-vous que Rome ne s’était pas fait en un jour.
  • Réaliste : être honnête avec soi et fixer des objectifs en adéquation avec les ressources en main, tout en anticipant les obstacles à surmonter.
  • Temporel : fixer une date butoir pour atteindre efficacement l’objectif.

Plan marketing : la feuille de route pour optimiser le retour sur investissement

Peu importe le domaine de prédilection de votre entreprise et la taille de votre business, pour que le succès vous tend les bras, il est impératif d’avoir un plan marketing. Une véritable feuille de route, le plan marketing est essentiel pour fixer les objectifs de l’entreprise, ainsi que les actions singulières pour les atteindre. Il assure également la mesure des retombées de vos actions et d’apprendre des erreurs du passé.

Mais, quels sont les intérêts du plan marketing ? Comment définir un plan marketing efficace ?

Les utilités du plan marketing

La définition d’un plan marketing vous permet d’identifier votre marché cible, tout attirant davantage de clients. En parallèle, cet outil marketing assure également la fidélisation de vos clients actuels. Par ailleurs, le plan marketing permet également de mieux se préparer à faire face à vos concurrents.

Un plan d’action trouve son importance dans plusieurs domaines, mais dans la branche du marketing digital, il vous évite de gaspiller inutilement de l’argent et du temps. Pour optimiser votre ROI, il est primordial de dresser un excellent plan marketing, en commençant par l’audit de l’entreprise.

Étant donné qu’un plan marketing efficace pour une entreprise peut devenir catastrophique pour une autre. Prenez, donc, le temps de bien structurer votre stratégie en élaborant votre plan, pour éviter les mauvaises surprises.

Bref, le plan marketing est votre document de référence pour mettre en œuvre la stratégie marketing de votre entreprise. Cette ligne directrice met à l’honneur des objectifs précis, tout en vous indiquant les ressources nécessaires pour les atteindre.

Les étapes-clés pour définir un plan marketing

La définition d’un plan marketing est un long parcours constitué de cinq principales étapes :

  • L’analyse interne et externe de l’entreprise : pour bien définir un plan marketing personnalisé, l’entreprise doit connaître ses forces, ses faiblesses, les opportunités et les menaces de son marché. Dans cette étape, elle doit impérativement s’appuyer sur deux principales matrices : FFPM et PESTEL. Outre ces deux matrices, l’analyse concurrentielle entre également en jeu.
  • La description du marché cible : les actions menées par l’entreprise resteront vaines sans la définition de son marché cible. Elle doit dresser le portrait de son buyer persona et ses motivations d’achats.
  • La fixation des objectifs : la troisième étape consiste à fixer des objectifs clairs, mesurables, réalistes, atteignable et définis dans le temps. Bref, un objectif SMART !
  • La définition de la stratégie marketing : dans ce volet, l’entreprise doit prendre le temps de définir les principaux canaux utilisés par sa cible et les tactiques techniques pour les charmer. Ce faisant, elle définit également un planning éditorial, pour optimiser le retour sur investissement.
  • La détermination du budget marketing : la réalisation d’un plan marketing exige forcément la définition d’un budget. Sans budget, comment l’entreprise pourrait-elle atteindre les objectifs fixés ? D’ailleurs, ces objectifs doivent impérativement être en adéquation avec le budget disponible.

3 tactiques pour promouvoir votre activité et réussir l’inbound marketing

Bien plus qu’une stratégie tendance, l’inbound marketing vous permet d’attirer des visiteurs sur votre site internet par le pouvoir du contenu. Mais, son efficacité ne reste pas là ! La stratégie d’inbound marketing convertit également les visiteurs en leads, transforme les leads en clients, et fidélise votre clientèle.

Toutefois, pour tirer profit de cette stratégie en vogue, l’utilisation de certaines techniques s’impose. Parmi ces techniques, le SEO, les réseaux sociaux et l’emailing ont gagné le podium. Zoom sur l’utilisation de ces 3 techniques pour réussir votre inbound marketing.

Les étapes pour promouvoir son activité en SEO

Le SEO est un allié de base d’une stratégie d’inbound marketing. Mais, pour réussir votre inbound marketing en vous basant sur le référencement naturel, il est crucial de passer par trois étapes-clés :

  • Définir la stratégie des mots-clés : le référencement naturel se base sur l’utilisation à bon escient des mots-clés. Par conséquent, avant de s’aventurer dans cette terre, n’oubliez pas d’étudier préalablement les requêtes de Google et celles sur lesquelles vous voulez positionner votre site web.
  • Créer un contenu pertinent : le content marketing est le cœur de l’inbound marketing et d’un bon référencement. Votre contenu doit être riche, éducatif et totalement adapté au parcours client et à votre cible.
  • Optimiser le référencement naturel : les deux premières étapes ne suffisent pas pour booster votre référencement naturel. Il faut également l’accoupler avec d’autres stratégies, comme la publicité payante et le netlinking.

Les clés pour créer une stratégie sur les réseaux sociaux

À l’ère du digital, les réseaux sociaux jouent un rôle capital dans la stratégie marketing de l’entreprise. Une campagne inbound marketing basé sur les réseaux sociaux doit suivre une démarche précise pour qu’elle soit efficace :

  • La définition du buyer persona : cette étape est cruciale pour adapter vos contenus à une cible bien défini. Par conséquent, prenez le temps de définir l’identité de votre buyer persona.
  • Le choix des réseaux sociaux : les utilisateurs de LinkedIn sont différents des utilisateurs de Tiktok. Voilà pourquoi il est primordial de bien choisir vos réseaux sociaux selon l’identité de votre buyer persona.
  • La création d’un contenu pertinent : les réseaux sociaux ne sont pas uniquement un endroit pour faire la publicité de votre marque. Les utilisateurs y sont également à la quête d’informations pertinentes.
  • L’interaction avec sa communauté : la dernière étape est de rester actif sur les réseaux sociaux !

Conseils pour réussir son emailing marketing

Pour engager vos leads et les faire progresser dans le parcours client, l’utilisation de l’emailing marketing est essentielle. Pour optimiser votre emailing marketing, je vous conseille de :

  • Dénicher un objet séduisant : l’idéal est d’offrir une forte promesse aux lecteurs, d’utiliser des mots magiques. La question rhétorique fait également son effet !
  • Personnaliser les emails : pour charmer l’interlocuteur, l’idée est de lui envoyer un message personnalisé.
  • Encourager les lead à passer à l’action : n’oubliez pas de mettre bien visible les call-to-action dans les messages envoyés aux lecteurs pour les convertir en clients.

Stratégie d’inbound marketing : internaliser VS externaliser

Les entrepreneurs et les dirigeants se posent une tonne de questions pour optimiser leur activité. Pour les entreprises souhaitant s’aventurer dans l’inbound marketing, une question mérite réponse : doit-on internaliser ou externaliser notre stratégie d’inbound marketing ? Pour répondre à ce questionnement, la comparaison de ces deux solutions s’impose.

Zoom sur la comparaison de l’externalisation et de l’internalisation de l’inbound marketing.

Les avantages et les inconvénients d’internaliser l’inbound marketing

Pour vous aider à prendre la meilleure décision pour votre stratégie marketing, découvrons d’abord les avantages de l’internalisation de l’inbound marketing.

  • Vous avez le contrôle total sur le processus d’inbound : le choix du style rédactionnel, le ton à employer, l’aspect visuel des contenus, etc. De cette manière, vous pouvez ajouter vos propres opinions dans le contenu produit, notamment en termes de SEO, blog, landing page, …
  • Toutes les étapes du processus seront sous votre responsabilité au fur et à mesure de l’avancement de la production.
  • La prise de décision sera rapide grâce à une chaîne de communication courte.
  • Le contrôle du projet sera rapide.
  • L’inbound marketing épousera les valeurs et la culture de l’entreprise.

Même si l’internalisation possède plusieurs avantages, cette option cache également quelques inconvénients, dont les principaux sont :

  • La connaissance intégrale du processus de l’inbound marketing.
  • Le recrutement de plusieurs experts.
  • La perte de temps, car toutes les tâches sont chronophages.
  • Les résultats prennent du temps à se constater.

Les atouts et les risques d’externaliser l’inbound marketing

Externaliser la stratégie d’inbound marketing offre plusieurs avantages :

  • Une équipe pluridisciplinaire constituée par d’experts spécialisés dans l’inbound marketing.
  • La mise en place de l’inbound marketing sera beaucoup plus rapide, car l’agence dispose de grandes expériences dans ce domaine.
  • Le démarrage de l’inbound sera rapide, grâce aux divers profils qui travaillent pour le projet.
  • Le gain de temps pour se consacrer davantage au cœur de votre métier et aux fonctions commerciales.
  • Un coût abordable.
  • Un regard neuf sur l’entreprise et son environnement.

Malheureusement, faire appel à une agence pour prendre en charge votre stratégie d’inbound marketing possède également des risques :

  • Un étranger rédige tous vos contenus, même si vos opinions seront prises en considération.
  • La perte du contrôle, car la supervision de la stratégie sera sous la responsabilité d’une tierce personne.
  • Votre relation avec l’agence peut devenir conflictuelle.
  • Certaines agences ne sont pas spécialisées dans le domaine et bâclent le travail. Cela pourra nuire à votre réputation.

En optant pour l’une ou l’autre solution, la réussite ou l’échec de la stratégie d’inbound marketing sera entièrement votre responsabilité. L’agence jouera seulement le rôle d’accompagnateur pour mener à bien cette mission.


8 tactiques marketing pour promouvoir votre entreprise

Le quotidien d’un entrepreneur est rythmé par une tonne de difficultés. Parmi les plus grandes, celle d’améliorer la visibilité de son entreprise se trouve en tête de liste. Heureusement, une panoplie de techniques existent pour pallier ce souci. Zoom sur 8 outils performants pour promouvoir votre activité.

Le site web

La création d’un site web est la stratégie la plus connue pour générer des clients d’une façon organique, tout en diffusant un contenu pertinent et éducatif. Votre signature sur internet, votre vitrine sur la toile, votre site web est la porte d’entrée des clients vers vos services. Sans cet outil, comment les clients pourront-ils connaître vos activités ?

Les réseaux sociaux

Devenus l’endroit obligatoire pour les entreprises, les réseaux sociaux sont essentiels pour communiquer efficacement avec votre audience-cible. Grâce au marketing sur les réseaux sociaux, vous pourrez développer votre visibilité et, in fine, votre notoriété. Dans cette optique, les médias sociaux s’emploient pour partager un contenu qualitatif. Par conséquent, il est déconseillé de faire en permanence une publicité pour votre entreprise.

L’e-mail marketing

L’e-mail marketing est une technique inouïe pour promouvoir votre entreprise. Pour qu’il soit efficace, il faut simplement envoyer les bons contenus au moment opportun. Une petite astuce : le mardi s’avère être le meilleur moment pour émettre un courriel et toucher des nouveaux prospects.

Une page Google My Business

Pour booster la visibilité de votre entreprise au niveau local, rien ne vaut l’efficacité de Google My Business. Une solution 100% gratuite, une page Google My Business vous offre une présence sur la toile, tout en optimisant votre référencement naturel.

Le content Marketing

Désormais, le content marketing est l’outil en vogue pour attirer des visiteurs sur votre site web. Grâce à des contenus pertinents et éducatifs, votre site web pourra générer davantage de trafic. En plus d’augmenter votre trafic, ce levier marketing optimise également votre référencement naturel et votre e-réputation.

Les cartes de visite

La solution la moins chère et la plus facile, les cartes de visite vous permettent de faire connaître votre entreprise. À cet effet, n’hésitez pas à donner des cartes professionnelles aux entreprises et à vos voisins. Glissez également votre carte de visite dans les magazines au cabinet d’avocat, cabinet du médecin.

Le bouche à oreille

Le bouche à oreille figure parmi les meilleures techniques pour promouvoir votre entreprise. En effet, cette tactique classique se fonde sur l’avis de vos clients auprès de leur voisinage. Cette technique assure une crédibilité d’appoint pour votre entreprise, tout en facilitant sa connaissance. Pour rendre plus performant cet outil, l’idéal est de créer un système de parrainage. De cette façon, vos ambassadeurs auront davantage de motivations pour vendre votre entreprise.

L’image de marque

L’image de marque est sine qua non. Une image de marque non maîtrisée devient très vite un grand obstacle à l’accroissement de votre entreprise. Donc, il est capital de bien façonner votre image de marque dès votre croissance et, tout au long de son essor.


Top